Oie à tête barrée

Anser indicus
EN - : Bar-headed goose
DE - : Streifengans
Oiseaux
Ansériformes
Anatidés
2 - 3 kg
76 cm
20 ans
Plan: 26
 
EN -
DE -
Classe
Ordre
Famille
Poids
Taille (hauteur)
Longévité

HABITAT

L’oie à tête barrée est originaire d’Asie Centrale. Elle affectionne les lacs de montagne où de grandes colonies se regroupent. Des oies à tête barrée se sont bien acclimatées dans des parcs et jardins d’Europe et d’Amérique du Nord et s’y reproduisent sous contrôle.

REPRODUCTION

Le nid de l’oie à tête barrée est construit par la femelle. Elle pond entre 4 et 6 œufs et l’incubation dure environ 28 jours.

PARTICULARITÉS

L’oie à tête barrée vit essentiellement en groupe.
Elle se reproduit au nord de l’Himalaya, puis migre et passe l’hiver au sud. Son sang a une hémoglobine qui fixe particulièrement bien l’oxygène, ce qui lui permet de battre des records d’altitude (jusqu’à 10’000 m) et de voler où il n’y a presque plus d’oxygène.

Associations

 
  • Oie Tete Barree 2

  • Oie Tete Barree 3

  • Oie Tete Barree 4

  • Oie Tete Barree 5

retour au lexique

Oie de chine

Anser cygnoides
EN - : Swan Goose
DE - : Schwanengans
Oiseaux
Ansériformes
Anatidés
5 - 10 kg
94 cm / 165-185 cm
12 ans
Plan: 26
 

anciennement désignée oie de Guinée

EN -
DE -
Classe
Ordre
Famille
Poids
Taille
Longévité

HABITAT

L’oie de Chine est une oie domestique issue de l’oie cygnoïde. Celle-ci peuple l’Asie sauvage et le nord-est de l’Europe et habite facilement proche des points d’eau, mais ne nage que très rarement.

REPRODUCTION

En avril, l’oie cygnoïde arrive par petites bandes sur les lieux de reproduction et défend un territoire dans les prairies et les marais. Plusieurs couples peuvent cohabiter lorsque le territoire le permet. Le nid est construit grâce à des herbes et des roseaux. Très souvent, il est bâti à un endroit stratégique à l’abri des prédateurs, sur un petit îlot fluvial. La ponte commence entre fin avril et début mai. La femelle pond généralement entre 3 et 9 œufs. Après l’éclosion, les poussins des différentes couvées se réunissent en bandes et suivent le courant qui les mène en direction de lacs et de vallées plus importants.

PARTICULARITÉS

Les oies de Chine présentent, au niveau du bec, un tubercule (bosse) plus développé chez les mâles que chez les femelles, avec un liseré blanc. La variété sauvage n’en possède pas. Les oies cygnoïdes se nourrissent généralement après la tombée de la nuit.

Associations

 

retour au lexique

Zoo de Servion

Chemin du Zoo 1
CH-1077 Servion

+41 21 903 16 71

contact


Développement SWING ©2022 swing